Pourquoi et comment recycler ses cartouches d’encre vides ?

Parmi les produits qui méritent toute votre attention au moment de les jeter à la poubelle, on retrouve les cartouches d’encre, qu’elles soient destinées à des imprimantes à jet d’encre ou à des imprimantes laser.
Aujourd’hui, la majorité des particuliers et des professionnels est consciente de l’importance du recyclage de ces consommables, qui contiennent des substances qui peuvent être nocives pour notre environnement. Pourtant, nous ne sommes pas toujours bien informés sur les problématiques de ces cartouches, ni sur les différentes solutions mises à notre disposition pour un recyclage efficace. Du dépôt en point de collecte au rachat de votre cartouche d’encre vide, découvrez comment rentabiliser financièrement un bon geste pour l’environnement.

Le principe du recyclage de cartouches d’encre

Vous jetez vos cartouches d’encre liquide et vos cartouches poudre Toner dans des bacs destinés à cet effet, mais savez-vous vraiment ce qu’il advient de ces consommables ensuite ?

En réalité, les cartouches vides suivent un circuit de recyclage assez classique. Après leur collecte, des entreprises spécialisées dans le recyclage ainsi que des entreprises commercialisant des imprimantes, telles que Canon, Epson ou encore HP, effectuent un tri des cartouches.

Les modèles qui ne peuvent pas être réutilisés sont entièrement nettoyés et démontés, afin de séparer les différents constituants. Les composants recyclables sont réintégrés dans un nouveau circuit de production de matières premières ou pour produire de l’énergie, tandis que les matières dangereuses sont traitées ou dirigées vers des centres d’enfouissement.

Les cartouches vides qui peuvent être réutilisées suivent un chemin un peu différent :

  • La cartouche est vidée et nettoyée.
  • Les composants sont vérifiés un à un : ce qui n’est plus en état de fonctionner est soit recyclé, soit réparé.
  • De l’encre est réinjectée dans la cartouche d’encre ou la cartouche Toner.
  • Le produit est reconditionné pour être prêt à être commercialisé à nouveau.

Les enjeux de la collecte et du recyclage des cartouches d’imprimante

Si les cartouches d’imprimante subissent toutes ces étapes, c’est en grande partie dans une logique de protection de l’environnement.
En effet, plusieurs matières jugées dangereuses sont utilisées pour fabriquer ces produits, comme l’oxyde de fer ou encore l’arsenic, et tout simplement les résidus d’encre restants dans les cartouches vides. De plus, une cartouche usagée contient des matériaux non biodégradables, tels que le plastique et l’aluminium.
Jeter ces consommables dans la poubelle traditionnelle est donc un véritable facteur de pollution de nos sols et de nos rivières, et présente un risque pour notre santé et celle de la planète.
De plus, comme dans presque toutes les industries, le recyclage d’une cartouche d’imprimante permet de réduire la consommation de matières premières, si on le compare à la production d’une cartouche Toner neuve.

Mais l’enjeu est aussi économique, ce qui incite fortement les entreprises à aller dans le sens de la récupération et de la réutilisation des cartouches vides. Comme l’explique l’ADEME, il est bien plus avantageux de collecter les cartouches usagées et de les réintégrer plusieurs fois dans le cycle de production/consommation/recyclage que de produire de nouveaux consommables. Et pour le consommateur, ce processus est d’autant plus intéressant qu’il n’a bien souvent rien à payer. Il est même possible de valoriser ses cartouches d’encre vides HP ou ses cartouches d’imprimante Epson en profitant de leur reprise rémunérée. Les marques et les spécialistes du recyclage proposent en effet de les reprendre, en fonction d’un prix de rachat des cartouches vides prédéfini.

Recyclage de cartouches Toner : comment procéder ?

Vous l’aurez compris, vous avez tout intérêt à opter pour le recyclage de Toners d’imprimante et cartouches d’encre liquide. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Le dépôt dans les bacs de collecte, que l’on retrouve par exemple à l’entrée des supermarchés, des magasins de bricolage, de fourniture de bureau, etc. ou dans certaines déchetteries. Des associations œuvrant pour le recyclage proposent également des points de collecte des Toners et cartouches.
  • L’envoi gratuit au fabricant de la cartouche usagée : des marques comme HP, Epson, Brother, etc., vous permettent d’envoyer vos cartouches d’imprimante vides par colis postal.
  • L’enlèvement sur le lieu d’utilisation des cartouches, plutôt réservé aux professionnels, dont l’utilisation de cartouches est plus conséquente que pour les particuliers.
  • La vente de vos cartouches à des entreprises spécialisées, qui se chargent ensuite de les valoriser en permettant leur réutilisation et en envoyant les composants inutilisables dans des centres de traitement. Par ce biais, vous gagnez non seulement de l’argent grâce au rachat de cartouches dont vous n’avez plus l’utilité, mais vous participez aussi à préserver l’environnement. De plus, le rachat d’une cartouche vide permet d’en produire une nouvelle, dont le coût sera moins élevé qu’un modèle neuf : vous faites donc doublement des économies puisque vous pourrez trouver sur le marché des cartouches d’imprimante moins onéreuses.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour savoir comment recycler vos cartouches vides, tout en sachant que cette action a des avantages à la fois écologiques et économiques !